Autre

D.C.'s & Pizza ouvre un deuxième emplacement à Manhattan

D.C.'s & Pizza ouvre un deuxième emplacement à Manhattan

Le mardi 3 octobre, le concept de pizza basé à Washington, D.C., &pizza, ouvre son deuxième emplacement à New York, dans le Lower Broadway. La chaîne travaille rapidement pour établir sa présence dans une ville connue de loin pour ses tranches, avec l'ouverture du premier emplacement à Manhattan au printemps dernier dans le quartier de NoMad.

Le menu d'Astor Place propose la gamme de tartes « Hit » personnalisables de la pizza, comme la satisfaisante Fille du fermier (tomate épicée, épinards, mozzarella, saucisse italienne, œuf, huile de piment rouge et Parmigiano-Reggiano); l'aromatique Rêveur (truffe, ricotta à l'ail, mozzarella, champignons, oignon grillé, fromage de chèvre et balsamique aux figues); et leur nouvelle tarte qui suscite beaucoup d'amour dans le quartier chic : le Oiseau sale (ricotta à l'ail, mozzarella râpée, jalapeño, poulet, sauce Buffalo, piment banane, laitue romaine, fromage bleu et flocons de piment rouge).

J'adore le son de ça, mais je veux aussi essayer le Miel américain (tomate épicée, mozzarella, pepperoni, roquette, flocons de piment rouge, fromage de chèvre, miel chaud) ? Pas de problème, demandez-leur simplement de partager votre tarte pour que vous puissiez obtenir les deux. Satisfaire une envie spécifique en construisant votre propre tarte est également une option - choisissez parmi trois options de pâte (une sans gluten), six sauces, trois types de fromage, neuf garnitures végétales, neuf garnitures protéinées et 20 "finitions" comme Kalamata olives et oignons rouges marinés, mais nous vous encourageons vivement à essayer l'une de leurs pizzas « Hit ».

Au-delà de son concept insolent, &pizza est également reconnu pour son engagement en faveur du développement durable, à la fois dans ses fours et dans les communautés dont il fait partie. Le PDG, cofondateur et directeur créatif, Michael Lastoria, est un ardent défenseur de Fight for 15 et a construit la marque autour d'un concept simple : prenez soin de vos employés. Chacun des employés tatoués d'esperluette de la chaîne (la «tribu», comme Lastoria les a surnommés) est payé un salaire décent. L'accent mis sur le renforcement de la communauté et le capitalisme conscient se reflète dans tous les aspects de l'expérience & pizza car elle s'associe à des organisations caritatives hyper-locales ainsi qu'à de petites marques locales partageant les mêmes idées pour les ingrédients de menu, telles que Mighty Quinn's, Keepers, Milk Bar, Mike's Hot Honey et Luke's Lobster.


La pizza à Manhattan House à Manhattan Beach est si bonne que les restes ne rentreront pas à la maison

Juan Torres, qui a fait la cuisine à Maison de Manhattan chanter dans le Before Times, est de retour en faisant de la musique comestible, cette fois sur un patio extérieur construit dans environ la moitié du parking, à côté de l'entrée du restaurant.

Au menu, il est surnommé « Executive Chef/Pizza Boy ». Et c'est parce que dans sa nouvelle incarnation en plein air, Manhattan House est passé d'un New American éblouissant à une pizzeria avec des tartes à la fois classiques et outré. Il y a un nouveau four à pizza dans la cuisine, qui pour un chef comme Torres est l'équivalent d'un adolescent avec un nouvel ordinateur portable, avec beaucoup de cloches et de sifflets high-tech. Il s'amuse avec la nourriture. Et ses convives aussi.

Au cas où vous ne seriez pas allé à Manhattan House, il se trouve à une certaine distance du rivage, à l'intersection animée des boulevards Manhattan Beach et Sepulveda à Manhattan Beach. Contrairement aux nombreuses destinations situées près de la jetée, ce n'est pas dans une rue de restaurants animée que son voisin le plus proche est une banque Wells Fargo, avec un parking pratique. C'est depuis longtemps un restaurant très joyeux, un endroit idéal où aller avec un groupe de mangeurs affables, pour des cocktails proprement new wave, de bonnes bières pression et un vin savoureux.

Et ce n'est encore que ça. Mais grâce à son emplacement extérieur, il est également à la fois adapté aux chiens et aux enfants, avec un certain nombre de tables présentant les deux en début de soirée. Il y a un bar installé à une extrémité du parking, avec des sièges de bar et une foule appropriée de coudes. Et aux tables, bien qu'il y ait plus que des pizzas au menu, il semble y avoir une tarte sur chaque table. Ces tartes sont croustillantes, pas tant à croûte mince new-yorkaise qu'à croûte romaine levée. Avec plein de trucs dessus. C'est une tarte que vous pouvez vous promettre de ramener à la maison - et puis il ne reste plus rien. Une bonne pizza, c'est comme ça.

Ce sont peut-être mes mois passés dans un bunker, mais l'incarnation en plein air de Manhattan House me semble un endroit très heureux. Beaucoup de conversations entre les tables sur les plats commandés et des chiots sympathiques mâchant des bâtons d'intimidation. Beaucoup de pré-adolescents découvrent qu'il y a plus à pizza que les imitations en carton de Domino's. Il existe même une douzaine de tartes pré-assemblées, ainsi qu'une demi-douzaine d'accessoires accrocheurs pour tromper votre pizza - burrata, œufs pochés et le porc épicé à tartiner appelé ‘Nduja.

Pour ceux qui veulent garder leur vie simple, il y a une vraie pizza Margherita, la pizza originale, garnie tout simplement de tomate, basilic, mozzarella et parmesan. À partir de là, les tartes deviennent un peu… bizarres. (Bien qu'en ces jours de bizarrerie de pizza, vous devriez garnir une tarte de Twinkies et de Pringles pour obtenir un vrai étrange !) Il y a aussi la pizza appelée "The Mexican Lost in Hawaii", faite avec de l'ananas, des jalapeños, de la coriandre et saucisse.

Il y a "Dat Sweet and Spicy Thang. ” — une tarte au miel de Calabre et quatre fromages. Il y a la pizza aux champignons sauvages appelée "Funghi or Fun Guy?" (Et oui, je parie que quelqu'un a renversé une bouteille ou deux de Vino Nobile Montepulciano avec ces surnoms.) Oh, et si vous voulez ces œufs, il y en a six sur le "Bongiorno". Prenez votre Lipitor.

Les repas en plein air à Manhattan House à Manhattan Beach sont détendus avec beaucoup de conversation. (Photo de Merrill Shindler)

La pizza originale de Manhattan House est garnie de tomates, de basilic, de mozzarella et de parmesan. (Photo de Merrill Shindler)

Avec l'aimable autorisation d'un nouveau four à pizza à Manhattan House, les chefs préparent une variété de délicieuses tartes, dont la Margherita. (Photo de Merrill Shindler)

Et pour ceux d'entre nous qui ont besoin de quelque chose d'un peu plus que de la pizza, il existe un menu limité mais très tentant qui est également disponible sous les étoiles de Manhattan Beach. J'adore la salade de tomates ancestrales, en partie parce que les tomates sont nos amies, mais aussi parce que j'adore la bonne burrata servie ici, ainsi que le balsamique de 25 ans versé dessus, avec de l'EVOO de haute qualité. Il y a aussi une salade de pêches grillées, un si bon plat d'été. Et, si vous avez besoin de plus de confort, un poulet Mary's rôti au bois, un filet de branzino grillé, un poulet frit parmigiana et un faux-filet grillé de 12 onces. Quatre pâtes aussi, dont de bons vieux spaghettis aux aubergines et à la chapelure.

Lavez-le avec un concombre Collins ou une pastèque Margarita. Ou peut-être une Artifex Bog Trotter Irish Red Ale – pour le nom, si rien d'autre. Dirigez-vous vers l'ouest jusqu'à la plage après, pour marcher si vous le souhaitez. Et pour admirer les high-steppers, sortir pour une nuit en ville. Après notre emprisonnement COVID-19, nous ne sommes pas tout à fait libres enfin. Mais nous allons dans cette direction. Et une pizza Manhattan House nous montrera le chemin.


La pizza à Manhattan House à Manhattan Beach est si bonne que les restes ne rentreront pas à la maison

Juan Torres, qui a fait la cuisine à Maison de Manhattan chanter dans le Before Times, est de retour en faisant de la musique comestible, cette fois sur un patio extérieur construit dans environ la moitié du parking, à côté de l'entrée du restaurant.

Au menu, il est surnommé « Executive Chef/Pizza Boy ». Et c'est parce que dans sa nouvelle incarnation en plein air, Manhattan House est passé d'un New American éblouissant à une pizzeria avec des tartes à la fois classiques et outré. Il y a un nouveau four à pizza dans la cuisine, qui pour un chef comme Torres est l'équivalent d'un adolescent avec un nouvel ordinateur portable, avec beaucoup de cloches et de sifflets high-tech. Il s'amuse avec la nourriture. Et ses convives aussi.

Au cas où vous ne seriez pas allé à Manhattan House, il se trouve à une certaine distance du rivage, à l'intersection animée des boulevards Manhattan Beach et Sepulveda à Manhattan Beach. Contrairement aux nombreuses destinations situées près de la jetée, ce n'est pas dans une rue de restaurants animée que son voisin le plus proche est une banque Wells Fargo, avec un parking pratique. C'est depuis longtemps un restaurant très joyeux, un endroit idéal où aller avec un groupe de mangeurs affables, pour des cocktails proprement new wave, de bonnes bières pression et un vin savoureux.

Et ce n'est encore que ça. Mais grâce à son emplacement extérieur, il est également à la fois adapté aux chiens et aux enfants, avec un certain nombre de tables présentant les deux en début de soirée. Il y a un bar installé à une extrémité du parking, avec des sièges de bar et une foule appropriée de coudes. Et aux tables, bien qu'il y ait plus que des pizzas au menu, il semble y avoir une tarte sur chaque table. Ces tartes sont croustillantes, pas tant à croûte mince new-yorkaise qu'à croûte romaine levée. Avec plein de trucs dessus. C'est une tarte que vous pouvez vous promettre de ramener à la maison - et puis il ne reste plus rien. Une bonne pizza, c'est comme ça.

Ce sont peut-être mes mois passés dans un bunker, mais l'incarnation en plein air de Manhattan House me semble un endroit très heureux. Beaucoup de conversations entre les tables sur les plats commandés et des chiots sympathiques mâchant des bâtons d'intimidation. Beaucoup de pré-adolescents découvrent qu'il y a plus à pizza que les imitations en carton de Domino's. Il existe même une douzaine de tartes pré-assemblées, ainsi qu'une demi-douzaine d'accessoires accrocheurs pour tromper votre pizza - burrata, œufs pochés et le porc épicé à tartiner appelé ‘Nduja.

Pour ceux qui veulent garder leur vie simple, il y a une vraie pizza Margherita, la pizza originale, garnie tout simplement de tomate, basilic, mozzarella et parmesan. À partir de là, les tartes deviennent un peu… bizarres. (Bien qu'en ces jours de bizarrerie de pizza, vous devriez garnir une tarte de Twinkies et de Pringles pour obtenir un vrai étrange !) Il y a aussi la pizza appelée "The Mexican Lost in Hawaii", faite avec de l'ananas, des jalapeños, de la coriandre et saucisse.

Il y a "Dat Sweet and Spicy Thang. ” — une tarte au miel de Calabre et quatre fromages. Il y a la pizza aux champignons sauvages appelée "Funghi or Fun Guy?" (Et oui, je parie que quelqu'un a renversé une bouteille ou deux de Vino Nobile Montepulciano avec ces surnoms.) Oh, et si vous voulez ces œufs, il y en a six sur le "Bongiorno". Prenez votre Lipitor.

Les repas en plein air à Manhattan House à Manhattan Beach sont détendus avec beaucoup de conversation. (Photo de Merrill Shindler)

La pizza originale de Manhattan House est garnie de tomates, de basilic, de mozzarella et de parmesan. (Photo de Merrill Shindler)

Avec l'aimable autorisation d'un nouveau four à pizza à Manhattan House, les chefs préparent une variété de délicieuses tartes, dont la Margherita. (Photo de Merrill Shindler)

Et pour ceux d'entre nous qui ont besoin de quelque chose d'un peu plus que de la pizza, il existe un menu limité mais très tentant qui est également disponible sous les étoiles de Manhattan Beach. J'adore la salade de tomates ancestrales, en partie parce que les tomates sont nos amies, mais aussi parce que j'adore la bonne burrata servie ici, ainsi que le balsamique de 25 ans versé dessus, avec de l'EVOO de haute qualité. Il y a aussi une salade de pêches grillées, un si bon plat d'été. Et, si vous avez besoin de plus de confort, un poulet Mary's rôti au bois, un filet de branzino grillé, un poulet frit parmigiana et un faux-filet grillé de 12 onces. Quatre pâtes aussi, dont de bons vieux spaghettis aux aubergines et à la chapelure.

Lavez-le avec un concombre Collins ou une pastèque Margarita. Ou peut-être une Artifex Bog Trotter Irish Red Ale – pour le nom, si rien d'autre. Dirigez-vous vers l'ouest jusqu'à la plage après, pour marcher si vous le souhaitez. Et pour admirer les high-steppers, sortir pour une nuit en ville. Après notre emprisonnement COVID-19, nous ne sommes pas tout à fait libres enfin. Mais nous allons dans cette direction. Et une pizza Manhattan House nous montrera le chemin.


La pizza à Manhattan House à Manhattan Beach est si bonne que les restes ne rentreront pas à la maison

Juan Torres, qui a fait la cuisine à Maison de Manhattan chanter dans le Before Times, est de retour en faisant de la musique comestible, cette fois sur un patio extérieur construit dans environ la moitié du parking, à côté de l'entrée du restaurant.

Au menu, il est surnommé « Executive Chef/Pizza Boy ». Et c'est parce que dans sa nouvelle incarnation en plein air, Manhattan House est passé d'un New American éblouissant à une pizzeria avec des tartes à la fois classiques et outré. Il y a un nouveau four à pizza dans la cuisine, qui pour un chef comme Torres est l'équivalent d'un adolescent avec un nouvel ordinateur portable, avec beaucoup de cloches et de sifflets high-tech. Il s'amuse avec la nourriture. Et ses convives aussi.

Au cas où vous ne seriez pas allé à Manhattan House, il se trouve à une certaine distance du rivage, à l'intersection animée des boulevards Manhattan Beach et Sepulveda à Manhattan Beach. Contrairement aux nombreuses destinations situées près de la jetée, ce n'est pas dans une rue de restaurants animée que son voisin le plus proche est une banque Wells Fargo, avec un parking pratique. C'est depuis longtemps un restaurant très joyeux, un endroit idéal où aller avec un groupe de mangeurs affables, pour des cocktails proprement new wave, de bonnes bières pression et un vin savoureux.

Et ce n'est encore que ça. Mais grâce à son emplacement extérieur, il est également à la fois adapté aux chiens et aux enfants, avec un certain nombre de tables présentant les deux en début de soirée. Il y a un bar installé à une extrémité du parking, avec des sièges de bar et une foule appropriée de coudes. Et aux tables, bien qu'il y ait plus que des pizzas au menu, il semble y avoir une tarte sur chaque table. Ces tartes sont croustillantes, pas tant à croûte mince new-yorkaise qu'à croûte romaine levée. Avec plein de trucs dessus. C'est une tarte que vous pouvez vous promettre de ramener à la maison - et puis il ne reste plus rien. Une bonne pizza, c'est comme ça.

Ce sont peut-être mes mois passés dans un bunker, mais l'incarnation en plein air de Manhattan House me semble un endroit très heureux. Beaucoup de conversations entre les tables sur les plats commandés et des chiots sympathiques mâchant des bâtons d'intimidation. Beaucoup de pré-adolescents découvrent qu'il y a plus à pizza que les imitations en carton de Domino's. Il existe même une douzaine de tartes pré-assemblées, ainsi qu'une demi-douzaine d'accessoires accrocheurs pour tromper votre pizza - burrata, œufs pochés et le porc épicé à tartiner appelé ‘Nduja.

Pour ceux qui veulent garder leur vie simple, il y a une vraie pizza Margherita, la pizza originale, garnie tout simplement de tomate, basilic, mozzarella et parmesan. À partir de là, les tartes deviennent un peu… bizarres. (Bien qu'en ces jours de bizarrerie de pizza, vous devriez garnir une tarte de Twinkies et de Pringles pour obtenir un vrai étrange !) Il y a aussi la pizza appelée "The Mexican Lost in Hawaii", faite avec de l'ananas, des jalapeños, de la coriandre et saucisse.

Il y a "Dat Sweet and Spicy Thang. ” — une tarte au miel de Calabre et quatre fromages. Il y a la pizza aux champignons sauvages appelée "Funghi or Fun Guy?" (Et oui, je parie que quelqu'un a renversé une bouteille ou deux de Vino Nobile Montepulciano avec ces surnoms.) Oh, et si vous voulez ces œufs, il y en a six sur le "Bongiorno". Prenez votre Lipitor.

Les repas en plein air à Manhattan House à Manhattan Beach sont détendus avec beaucoup de conversation. (Photo de Merrill Shindler)

La pizza originale de Manhattan House est garnie de tomates, de basilic, de mozzarella et de parmesan. (Photo de Merrill Shindler)

Avec l'aimable autorisation d'un nouveau four à pizza à Manhattan House, les chefs préparent une variété de délicieuses tartes, dont la Margherita. (Photo de Merrill Shindler)

Et pour ceux d'entre nous qui ont besoin de quelque chose d'un peu plus que de la pizza, il existe un menu limité mais très tentant qui est également disponible sous les étoiles de Manhattan Beach. J'adore la salade de tomates ancestrales, en partie parce que les tomates sont nos amies, mais aussi parce que j'adore la bonne burrata servie ici, ainsi que le balsamique de 25 ans versé dessus, avec de l'EVOO de haute qualité. Il y a aussi une salade de pêches grillées, un si bon plat d'été. Et, si vous avez besoin de plus de confort, un poulet Mary's rôti au bois, un filet de branzino grillé, un poulet frit parmigiana et un faux-filet grillé de 12 onces. Quatre pâtes aussi, dont de bons vieux spaghettis aux aubergines et à la chapelure.

Lavez-le avec un concombre Collins ou une pastèque Margarita. Ou peut-être une Artifex Bog Trotter Irish Red Ale – pour le nom, si rien d'autre. Dirigez-vous vers l'ouest jusqu'à la plage après, pour marcher si vous le souhaitez. Et pour admirer les high-steppers, sortir pour une nuit en ville. Après notre emprisonnement COVID-19, nous ne sommes pas tout à fait libres enfin. Mais nous allons dans cette direction. Et une pizza Manhattan House nous montrera le chemin.


La pizza à Manhattan House à Manhattan Beach est si bonne que les restes ne rentreront pas à la maison

Juan Torres, qui a fait la cuisine à Maison de Manhattan chanter dans le Before Times, est de retour en faisant à nouveau de la musique comestible, cette fois sur un patio extérieur construit dans environ la moitié du parking, à côté de l'entrée du restaurant.

Au menu, il est surnommé « Executive Chef/Pizza Boy ». Et c'est parce que dans sa nouvelle incarnation en plein air, Manhattan House est passé d'un New American éblouissant à une pizzeria avec des tartes à la fois classiques et outré. Il y a un nouveau four à pizza dans la cuisine, qui pour un chef comme Torres est l'équivalent d'un adolescent avec un nouvel ordinateur portable, avec beaucoup de cloches et de sifflets high-tech. Il s'amuse avec la nourriture. Et ses convives aussi.

Au cas où vous ne seriez pas allé à Manhattan House, il se trouve à une certaine distance du rivage, à l'intersection animée des boulevards Manhattan Beach et Sepulveda à Manhattan Beach. Contrairement aux nombreuses destinations situées près de la jetée, ce n'est pas dans une rue de restaurants animée que son voisin le plus proche est une banque Wells Fargo, avec un parking pratique. C'est depuis longtemps un restaurant très joyeux, un endroit idéal où aller avec un groupe de mangeurs affables, pour des cocktails proprement new wave, de bonnes bières pression et un vin savoureux.

Et ce n'est encore que ça. Mais grâce à son emplacement extérieur, il est également à la fois adapté aux chiens et aux enfants, avec un certain nombre de tables présentant les deux en début de soirée. Il y a un bar installé à une extrémité du parking, avec des sièges de bar et une foule appropriée de coudes. Et aux tables, bien qu'il y ait plus que des pizzas au menu, il semble y avoir une tarte sur chaque table. Ces tartes sont croustillantes, pas tant à croûte mince new-yorkaise qu'à croûte romaine levée. Avec plein de trucs dessus. C'est une tarte que vous pouvez vous promettre de ramener à la maison - et puis il ne reste plus rien. Une bonne pizza, c'est comme ça.

Ce sont peut-être mes mois passés dans un bunker, mais l'incarnation en plein air de Manhattan House me semble un endroit très heureux. Beaucoup de conversations entre les tables sur les plats commandés et des chiots sympathiques mâchant des bâtons d'intimidation. Beaucoup de pré-adolescents découvrent qu'il y a plus dans la pizza que les imitations en carton de Domino's. Il existe même une douzaine de tartes pré-assemblées, ainsi qu'une demi-douzaine d'accessoires accrocheurs pour tromper votre pizza - burrata, œufs pochés et le porc épicé à tartiner appelé ‘Nduja.

Pour ceux qui veulent garder leur vie simple, il y a une vraie pizza Margherita, la pizza originale, garnie très simplement de tomate, de basilic, de mozzarella et de parmesan. À partir de là, les tartes deviennent un peu… bizarres. (Bien qu'en ces jours de bizarrerie de pizza, vous devriez garnir une tarte de Twinkies et de Pringles pour obtenir un vrai étrange !) Il y a aussi la pizza appelée "The Mexican Lost in Hawaii", faite avec de l'ananas, des jalapeños, de la coriandre et saucisse.

Il y a "Dat Sweet and Spicy Thang. ” — une tarte au miel de Calabre et quatre fromages. Il y a la pizza aux champignons sauvages appelée "Funghi or Fun Guy?" (Et oui, je parie que quelqu'un a renversé une bouteille ou deux de Vino Nobile Montepulciano avec ces surnoms.) Oh, et si vous voulez ces œufs, il y en a six sur le "Bongiorno". Prenez votre Lipitor.

Les repas en plein air à Manhattan House à Manhattan Beach sont détendus avec beaucoup de conversation. (Photo de Merrill Shindler)

La pizza originale de Manhattan House est garnie de tomates, de basilic, de mozzarella et de parmesan. (Photo de Merrill Shindler)

Avec l'aimable autorisation d'un nouveau four à pizza à Manhattan House, les chefs préparent une variété de délicieuses tartes, dont la Margherita. (Photo de Merrill Shindler)

Et pour ceux d'entre nous qui ont besoin de quelque chose d'un peu plus que de la pizza, il existe un menu limité mais très tentant qui est également disponible sous les étoiles de Manhattan Beach. J'adore la salade de tomates ancestrales, en partie parce que les tomates sont nos amies, mais aussi parce que j'adore la bonne burrata servie ici, ainsi que le balsamique de 25 ans versé dessus, avec de l'EVOO de haute qualité. Il y a aussi une salade de pêches grillées, un si bon plat d'été. Et, si vous avez besoin de plus de confort, un poulet Mary's rôti au bois, un filet de branzino grillé, un poulet frit parmigiana et un faux-filet grillé de 12 onces. Quatre pâtes aussi, dont de bons vieux spaghettis aux aubergines et à la chapelure.

Lavez-le avec un concombre Collins ou une pastèque Margarita. Ou peut-être une Artifex Bog Trotter Irish Red Ale – pour le nom, si rien d'autre. Dirigez-vous vers l'ouest jusqu'à la plage après, pour marcher si vous le souhaitez. Et pour admirer les high-steppers, sortir pour une nuit en ville. Après notre emprisonnement COVID-19, nous ne sommes pas tout à fait libres enfin. Mais nous allons dans cette direction. Et une pizza Manhattan House nous montrera le chemin.


La pizza à Manhattan House à Manhattan Beach est si bonne que les restes ne rentreront pas à la maison

Juan Torres, qui a fait la cuisine à Maison de Manhattan chanter dans le Before Times, est de retour en faisant à nouveau de la musique comestible, cette fois sur un patio extérieur construit dans environ la moitié du parking, à côté de l'entrée du restaurant.

Au menu, il est surnommé « Executive Chef/Pizza Boy ». Et c'est parce que dans sa nouvelle incarnation en plein air, Manhattan House est passé d'un New American éblouissant à une pizzeria avec des tartes à la fois classiques et outré. Il y a un nouveau four à pizza dans la cuisine, qui pour un chef comme Torres est l'équivalent d'un adolescent avec un nouvel ordinateur portable, avec beaucoup de cloches et de sifflets high-tech. Il s'amuse avec la nourriture. Et ses convives aussi.

Au cas où vous ne seriez pas allé à Manhattan House, il se trouve à une certaine distance du rivage, à l'intersection animée des boulevards Manhattan Beach et Sepulveda à Manhattan Beach. Contrairement aux nombreuses destinations situées près de la jetée, ce n'est pas dans une rue de restaurants animée que son voisin le plus proche est une banque Wells Fargo, avec un parking pratique. C'est depuis longtemps un restaurant très joyeux, un endroit idéal où aller avec un groupe de mangeurs affables, pour des cocktails proprement new wave, de bonnes bières pression et un vin savoureux.

Et ce n'est encore que ça. Mais grâce à son emplacement extérieur, il est également à la fois adapté aux chiens et aux enfants, avec un certain nombre de tables présentant les deux en début de soirée. Il y a un bar installé à une extrémité du parking, avec des sièges de bar et une foule appropriée de coudes. Et aux tables, bien qu'il y ait plus que des pizzas au menu, il semble y avoir une tarte sur chaque table. Ces tartes sont croustillantes, pas tant à croûte mince new-yorkaise qu'à croûte romaine levée. Avec plein de trucs dessus. C'est une tarte que vous pouvez vous promettre de ramener à la maison - et puis il ne reste plus rien. Une bonne pizza, c'est comme ça.

Ce sont peut-être mes mois passés dans un bunker, mais l'incarnation en plein air de Manhattan House me semble un endroit très heureux. Beaucoup de conversations entre les tables sur les plats commandés et des chiots sympathiques mâchant des bâtons d'intimidation. Beaucoup de pré-adolescents découvrent qu'il y a plus à pizza que les imitations en carton de Domino's. Il existe même une douzaine de tartes pré-assemblées, ainsi qu'une demi-douzaine d'ajouts accrocheurs pour tromper votre pizza - burrata, œufs pochés et le porc épicé à tartiner appelé ‘Nduja.

Pour ceux qui veulent garder leur vie simple, il y a une vraie pizza Margherita, la pizza originale, garnie tout simplement de tomate, basilic, mozzarella et parmesan. À partir de là, les tartes deviennent un peu… bizarres. (Bien qu'en ces jours de bizarrerie de pizza, vous devriez garnir une tarte de Twinkies et de Pringles pour obtenir un vrai étrange !) Il y a aussi la pizza appelée "The Mexican Lost in Hawaii", faite avec de l'ananas, des jalapeños, de la coriandre et saucisse.

Il y a "Dat Sweet and Spicy Thang. ” — une tarte au miel de Calabre et quatre fromages. Il y a la pizza aux champignons sauvages appelée "Funghi or Fun Guy?" (Et oui, je parie que quelqu'un a renversé une bouteille ou deux de Vino Nobile Montepulciano avec ces surnoms.) Oh, et si vous voulez ces œufs, il y en a six sur le "Bongiorno". Prenez votre Lipitor.

Les repas en plein air à Manhattan House à Manhattan Beach sont détendus avec beaucoup de conversation. (Photo de Merrill Shindler)

La pizza originale de Manhattan House est garnie de tomates, de basilic, de mozzarella et de parmesan. (Photo de Merrill Shindler)

Avec l'aimable autorisation d'un nouveau four à pizza à Manhattan House, les chefs préparent une variété de délicieuses tartes, dont la Margherita. (Photo de Merrill Shindler)

Et pour ceux d'entre nous qui ont besoin de quelque chose d'un peu plus que de la pizza, il existe un menu limité mais très tentant qui est également disponible sous les étoiles de Manhattan Beach. J'adore la salade de tomates ancestrales, en partie parce que les tomates sont nos amies, mais aussi parce que j'adore la bonne burrata servie ici, ainsi que le balsamique de 25 ans versé dessus, avec de l'EVOO de haute qualité. Il y a aussi une salade de pêches grillées, un si bon plat d'été. Et, si vous avez besoin de plus de confort, un poulet Mary's rôti au bois, un filet de branzino grillé, un poulet frit parmigiana et un faux-filet grillé de 12 onces. Quatre pâtes aussi, dont de bons vieux spaghettis aux aubergines et à la chapelure.

Lavez-le avec un concombre Collins ou une pastèque Margarita. Ou peut-être une Artifex Bog Trotter Irish Red Ale - pour le nom, si rien d'autre. Dirigez-vous vers l'ouest jusqu'à la plage après, pour marcher si vous le souhaitez. Et pour admirer les high-steppers, sortir pour une nuit en ville. Après notre emprisonnement COVID-19, nous ne sommes pas tout à fait libres enfin. Mais nous allons dans cette direction. Et une pizza Manhattan House nous montrera le chemin.


La pizza à Manhattan House à Manhattan Beach est si bonne que les restes ne rentreront pas à la maison

Juan Torres, qui a fait la cuisine à Maison de Manhattan chanter dans le Before Times, est de retour en faisant à nouveau de la musique comestible, cette fois sur un patio extérieur construit dans environ la moitié du parking, à côté de l'entrée du restaurant.

Au menu, il est surnommé « Executive Chef/Pizza Boy ». Et c'est parce que dans sa nouvelle incarnation en plein air, Manhattan House est passé d'un New American éblouissant à une pizzeria avec des tartes à la fois classiques et outré. Il y a un nouveau four à pizza dans la cuisine, qui pour un chef comme Torres est l'équivalent d'un adolescent avec un nouvel ordinateur portable, avec beaucoup de cloches et de sifflets high-tech. Il s'amuse avec la nourriture. Et ses convives aussi.

Au cas où vous ne seriez pas allé à Manhattan House, il se trouve à une certaine distance du rivage, à l'intersection animée des boulevards Manhattan Beach et Sepulveda à Manhattan Beach. Contrairement aux nombreuses destinations situées près de la jetée, ce n'est pas dans une rue de restaurants animée que son voisin le plus proche est une banque Wells Fargo, avec un parking pratique. C'est depuis longtemps un restaurant très joyeux, un endroit idéal où aller avec un groupe de mangeurs affables, pour des cocktails proprement new wave, de bonnes bières pression et un vin savoureux.

Et ce n'est encore que ça. Mais grâce à son emplacement extérieur, il est également à la fois adapté aux chiens et aux enfants, avec un certain nombre de tables présentant les deux en début de soirée. Il y a un bar installé à une extrémité du parking, avec des sièges de bar et une foule appropriée de coudes. Et aux tables, bien qu'il y ait plus que des pizzas au menu, il semble y avoir une tarte sur chaque table. Ces tartes sont croustillantes, pas tant à croûte mince new-yorkaise qu'à croûte romaine levée. Avec plein de trucs dessus. C'est une tarte que vous pouvez vous promettre de ramener à la maison - et puis il ne reste plus rien. Une bonne pizza, c'est comme ça.

Ce sont peut-être mes mois passés dans un bunker, mais l'incarnation en plein air de Manhattan House me semble un endroit très heureux. Beaucoup de conversations entre les tables sur les plats commandés et des chiots sympathiques mâchant des bâtons d'intimidation. Beaucoup de pré-adolescents découvrent qu'il y a plus dans la pizza que les imitations en carton de Domino's. Il existe même une douzaine de tartes pré-assemblées, ainsi qu'une demi-douzaine d'ajouts accrocheurs pour tromper votre pizza - burrata, œufs pochés et le porc épicé à tartiner appelé ‘Nduja.

Pour ceux qui veulent garder leur vie simple, il y a une vraie pizza Margherita, la pizza originale, garnie très simplement de tomate, de basilic, de mozzarella et de parmesan. À partir de là, les tartes deviennent un peu… bizarres. (Bien qu'en ces jours de bizarrerie de pizza, vous devriez garnir une tarte de Twinkies et de Pringles pour obtenir un vrai étrange !) Il y a aussi la pizza appelée "The Mexican Lost in Hawaii", faite avec de l'ananas, des jalapeños, de la coriandre et saucisse.

Il y a "Dat Sweet and Spicy Thang. ” — une tarte au miel de Calabre et quatre fromages. Il y a la pizza aux champignons sauvages appelée "Funghi or Fun Guy?" (Et oui, je parie que quelqu'un a renversé une bouteille ou deux de Vino Nobile Montepulciano avec ces surnoms.) Oh, et si vous voulez ces œufs, il y en a six sur le "Bongiorno". Prenez votre Lipitor.

Les repas en plein air à Manhattan House à Manhattan Beach sont détendus avec beaucoup de conversation. (Photo de Merrill Shindler)

La pizza originale de Manhattan House est garnie de tomates, de basilic, de mozzarella et de parmesan. (Photo de Merrill Shindler)

Avec l'aimable autorisation d'un nouveau four à pizza à Manhattan House, les chefs préparent une variété de délicieuses tartes, dont la Margherita. (Photo de Merrill Shindler)

Et pour ceux d'entre nous qui ont besoin de quelque chose d'un peu plus que de la pizza, il existe un menu limité mais très tentant qui est également disponible sous les étoiles de Manhattan Beach. J'adore la salade de tomates ancestrales, en partie parce que les tomates sont nos amies, mais aussi parce que j'adore la bonne burrata servie ici, ainsi que le balsamique de 25 ans versé dessus, avec de l'EVOO de haute qualité. Il y a aussi une salade de pêches grillées, un si bon plat d'été. Et, si vous avez besoin de plus de confort, un poulet Mary's rôti au bois, un filet de branzino grillé, un poulet frit parmigiana et un faux-filet grillé de 12 onces. Quatre pâtes aussi, dont de bons vieux spaghettis aux aubergines et à la chapelure.

Lavez-le avec un concombre Collins ou une pastèque Margarita. Ou peut-être une Artifex Bog Trotter Irish Red Ale - pour le nom, si rien d'autre. Dirigez-vous vers l'ouest jusqu'à la plage après, pour marcher si vous le souhaitez. Et pour admirer les high-steppers, sortir pour une nuit en ville. Après notre emprisonnement COVID-19, nous ne sommes pas tout à fait libres enfin. Mais nous allons dans cette direction. Et une pizza Manhattan House nous montrera le chemin.


Pizza at Manhattan House in Manhattan Beach is so good leftovers won’t make it home

Juan Torres, who made the kitchen at Manhattan House sing in the Before Times, is back making edible music again, this time on an outdoor patio constructed in about half the parking lot, adjacent to the entrance to the restaurant.

On the menu, he’s referred to as “Executive Chef/Pizza Boy.” And that’s because in its new outdoor incarnation, Manhattan House has turned from a dazzling New American into a pizzeria with pies both classic and outré. There’s a new pizza oven in the kitchen, which for a chef like Torres is the equivalent of a teenaged boy with a new laptop, with lots of high-tech bells and whistles. He’s having fun with food. And so are his diners.

In case you haven’t been to Manhattan House, it sits some distance from the shore, at the busy intersection of Manhattan Beach and Sepulveda boulevards in Manhattan Beach. Unlike the many destinations down by the Pier, it’s not on a busy restaurant street its closest neighbor is a Wells Fargo bank, with a convenient parking lot. It’s long been a very happy restaurant, a great place to go with a bunch of affable eaters, for some properly new wave cocktails, good draft beers and tasty vino.

And it’s still just that. But thanks to its outdoor location, it’s also both dog friendly — and kid friendly, with a number of tables featuring both early in the evening. There’s a bar set up at one end of the parking lot, with bar seats and a proper crowd of elbow benders. And at the tables, though there’s more than pizza on the menu, there seems to be a pie on every table. These pies are crusty, not so much New York thin crust as Roman risen crust. With lots of stuff on top. This is a pie you may promise yourself you’ll take home — and then there’s nothing left. A good pizza is like that.

Maybe it’s my months of being hunkered down in a bunker, but the outdoor incarnation of Manhattan House strikes me as a very happy place. Lots of conversation between tables about dishes ordered, and friendly pups chewing on bully sticks. Lots of pre-teens discovering there’s more to pizza than the cardboard impersonations from Domino’s. There are an even dozen pre-assembled pies, along with half a dozen snappy add-ons to trick up your pizza — burrata, poached eggs and the spreadable spicy pork called ‘Nduja.

For those who want to keep their lives simple, there’s a proper pizza Margherita, the Original Pizza, topped ever-so-simply with tomato, basil, mozzarella and parmigiano. From there, the pies get a tad…quirky. (Though in these days of pizza-ish quirk, you’d have to top a pie with Twinkies and Pringles to achieve true strange!) There’s also the pizza called “The Mexican Lost in Hawaii,” made with pineapple, jalapeños, cilantro and sausage.

There’s “Dat Sweet and Spicy Thang. ” — a pie of Calabrian honey and four cheeses. There’s the wild mushroom pizza called “Funghi or Fun Guy?” (And yes, I’ll bet someone knocked off a bottle or two of Vino Nobile Montepulciano coming up with them monikers.) Oh, and if you want those eggs, there are six of them on the “Bongiorno.” Do take your Lipitor.

Outdoor dining at Manhattan House in Manhattan Beach is relaxed with lots of conversation. (Photo by Merrill Shindler)

The Original Pizza at Manhattan House is topped with tomato, basil, mozzarella and parmigiano. (Photo by Merrill Shindler)

Courtesy a new pizza oven at Manhattan House, the chefs turn out a variety of wonderful pies, including the Margherita. (Photo by Merrill Shindler)

And for those of us who need something a bit more than pizza, there’s a limited, but very tempting menu that’s also available under the Manhattan Beach stars. I do love the heirloom tomato salad, in part because tomatoes are our friends, but also because I worship the good burrata served here, along with the 25-year-old balsamic poured over, with high quality EVOO. There’s a grilled peach salad too, such a great summer dish. And, if you need the added comfort, a wood roasted Mary’s chicken, a grilled branzino filet, a fried chicken parmigiana, and a grilled 12-ounce prime ribeye. Four pastas too, including good ol’ spaghetti with eggplant and breadcrumbs.

Wash it down with a Cucumber Collins, or a Watermelon Margarita. Or maybe an Artifex Bog Trotter Irish Red Ale — for the name, if nothing else. Head west to the beach after, to walk it off if you want. And to admire the high-steppers, out for a night on the town. After our COVID-19 imprisonment, we’re not quite free at last. But we’re heading in that direction. And a Manhattan House pizza will show us the way.


Pizza at Manhattan House in Manhattan Beach is so good leftovers won’t make it home

Juan Torres, who made the kitchen at Manhattan House sing in the Before Times, is back making edible music again, this time on an outdoor patio constructed in about half the parking lot, adjacent to the entrance to the restaurant.

On the menu, he’s referred to as “Executive Chef/Pizza Boy.” And that’s because in its new outdoor incarnation, Manhattan House has turned from a dazzling New American into a pizzeria with pies both classic and outré. There’s a new pizza oven in the kitchen, which for a chef like Torres is the equivalent of a teenaged boy with a new laptop, with lots of high-tech bells and whistles. He’s having fun with food. And so are his diners.

In case you haven’t been to Manhattan House, it sits some distance from the shore, at the busy intersection of Manhattan Beach and Sepulveda boulevards in Manhattan Beach. Unlike the many destinations down by the Pier, it’s not on a busy restaurant street its closest neighbor is a Wells Fargo bank, with a convenient parking lot. It’s long been a very happy restaurant, a great place to go with a bunch of affable eaters, for some properly new wave cocktails, good draft beers and tasty vino.

And it’s still just that. But thanks to its outdoor location, it’s also both dog friendly — and kid friendly, with a number of tables featuring both early in the evening. There’s a bar set up at one end of the parking lot, with bar seats and a proper crowd of elbow benders. And at the tables, though there’s more than pizza on the menu, there seems to be a pie on every table. These pies are crusty, not so much New York thin crust as Roman risen crust. With lots of stuff on top. This is a pie you may promise yourself you’ll take home — and then there’s nothing left. A good pizza is like that.

Maybe it’s my months of being hunkered down in a bunker, but the outdoor incarnation of Manhattan House strikes me as a very happy place. Lots of conversation between tables about dishes ordered, and friendly pups chewing on bully sticks. Lots of pre-teens discovering there’s more to pizza than the cardboard impersonations from Domino’s. There are an even dozen pre-assembled pies, along with half a dozen snappy add-ons to trick up your pizza — burrata, poached eggs and the spreadable spicy pork called ‘Nduja.

For those who want to keep their lives simple, there’s a proper pizza Margherita, the Original Pizza, topped ever-so-simply with tomato, basil, mozzarella and parmigiano. From there, the pies get a tad…quirky. (Though in these days of pizza-ish quirk, you’d have to top a pie with Twinkies and Pringles to achieve true strange!) There’s also the pizza called “The Mexican Lost in Hawaii,” made with pineapple, jalapeños, cilantro and sausage.

There’s “Dat Sweet and Spicy Thang. ” — a pie of Calabrian honey and four cheeses. There’s the wild mushroom pizza called “Funghi or Fun Guy?” (And yes, I’ll bet someone knocked off a bottle or two of Vino Nobile Montepulciano coming up with them monikers.) Oh, and if you want those eggs, there are six of them on the “Bongiorno.” Do take your Lipitor.

Outdoor dining at Manhattan House in Manhattan Beach is relaxed with lots of conversation. (Photo by Merrill Shindler)

The Original Pizza at Manhattan House is topped with tomato, basil, mozzarella and parmigiano. (Photo by Merrill Shindler)

Courtesy a new pizza oven at Manhattan House, the chefs turn out a variety of wonderful pies, including the Margherita. (Photo by Merrill Shindler)

And for those of us who need something a bit more than pizza, there’s a limited, but very tempting menu that’s also available under the Manhattan Beach stars. I do love the heirloom tomato salad, in part because tomatoes are our friends, but also because I worship the good burrata served here, along with the 25-year-old balsamic poured over, with high quality EVOO. There’s a grilled peach salad too, such a great summer dish. And, if you need the added comfort, a wood roasted Mary’s chicken, a grilled branzino filet, a fried chicken parmigiana, and a grilled 12-ounce prime ribeye. Four pastas too, including good ol’ spaghetti with eggplant and breadcrumbs.

Wash it down with a Cucumber Collins, or a Watermelon Margarita. Or maybe an Artifex Bog Trotter Irish Red Ale — for the name, if nothing else. Head west to the beach after, to walk it off if you want. And to admire the high-steppers, out for a night on the town. After our COVID-19 imprisonment, we’re not quite free at last. But we’re heading in that direction. And a Manhattan House pizza will show us the way.


Pizza at Manhattan House in Manhattan Beach is so good leftovers won’t make it home

Juan Torres, who made the kitchen at Manhattan House sing in the Before Times, is back making edible music again, this time on an outdoor patio constructed in about half the parking lot, adjacent to the entrance to the restaurant.

On the menu, he’s referred to as “Executive Chef/Pizza Boy.” And that’s because in its new outdoor incarnation, Manhattan House has turned from a dazzling New American into a pizzeria with pies both classic and outré. There’s a new pizza oven in the kitchen, which for a chef like Torres is the equivalent of a teenaged boy with a new laptop, with lots of high-tech bells and whistles. He’s having fun with food. And so are his diners.

In case you haven’t been to Manhattan House, it sits some distance from the shore, at the busy intersection of Manhattan Beach and Sepulveda boulevards in Manhattan Beach. Unlike the many destinations down by the Pier, it’s not on a busy restaurant street its closest neighbor is a Wells Fargo bank, with a convenient parking lot. It’s long been a very happy restaurant, a great place to go with a bunch of affable eaters, for some properly new wave cocktails, good draft beers and tasty vino.

And it’s still just that. But thanks to its outdoor location, it’s also both dog friendly — and kid friendly, with a number of tables featuring both early in the evening. There’s a bar set up at one end of the parking lot, with bar seats and a proper crowd of elbow benders. And at the tables, though there’s more than pizza on the menu, there seems to be a pie on every table. These pies are crusty, not so much New York thin crust as Roman risen crust. With lots of stuff on top. This is a pie you may promise yourself you’ll take home — and then there’s nothing left. A good pizza is like that.

Maybe it’s my months of being hunkered down in a bunker, but the outdoor incarnation of Manhattan House strikes me as a very happy place. Lots of conversation between tables about dishes ordered, and friendly pups chewing on bully sticks. Lots of pre-teens discovering there’s more to pizza than the cardboard impersonations from Domino’s. There are an even dozen pre-assembled pies, along with half a dozen snappy add-ons to trick up your pizza — burrata, poached eggs and the spreadable spicy pork called ‘Nduja.

For those who want to keep their lives simple, there’s a proper pizza Margherita, the Original Pizza, topped ever-so-simply with tomato, basil, mozzarella and parmigiano. From there, the pies get a tad…quirky. (Though in these days of pizza-ish quirk, you’d have to top a pie with Twinkies and Pringles to achieve true strange!) There’s also the pizza called “The Mexican Lost in Hawaii,” made with pineapple, jalapeños, cilantro and sausage.

There’s “Dat Sweet and Spicy Thang. ” — a pie of Calabrian honey and four cheeses. There’s the wild mushroom pizza called “Funghi or Fun Guy?” (And yes, I’ll bet someone knocked off a bottle or two of Vino Nobile Montepulciano coming up with them monikers.) Oh, and if you want those eggs, there are six of them on the “Bongiorno.” Do take your Lipitor.

Outdoor dining at Manhattan House in Manhattan Beach is relaxed with lots of conversation. (Photo by Merrill Shindler)

The Original Pizza at Manhattan House is topped with tomato, basil, mozzarella and parmigiano. (Photo by Merrill Shindler)

Courtesy a new pizza oven at Manhattan House, the chefs turn out a variety of wonderful pies, including the Margherita. (Photo by Merrill Shindler)

And for those of us who need something a bit more than pizza, there’s a limited, but very tempting menu that’s also available under the Manhattan Beach stars. I do love the heirloom tomato salad, in part because tomatoes are our friends, but also because I worship the good burrata served here, along with the 25-year-old balsamic poured over, with high quality EVOO. There’s a grilled peach salad too, such a great summer dish. And, if you need the added comfort, a wood roasted Mary’s chicken, a grilled branzino filet, a fried chicken parmigiana, and a grilled 12-ounce prime ribeye. Four pastas too, including good ol’ spaghetti with eggplant and breadcrumbs.

Wash it down with a Cucumber Collins, or a Watermelon Margarita. Or maybe an Artifex Bog Trotter Irish Red Ale — for the name, if nothing else. Head west to the beach after, to walk it off if you want. And to admire the high-steppers, out for a night on the town. After our COVID-19 imprisonment, we’re not quite free at last. But we’re heading in that direction. And a Manhattan House pizza will show us the way.


Pizza at Manhattan House in Manhattan Beach is so good leftovers won’t make it home

Juan Torres, who made the kitchen at Manhattan House sing in the Before Times, is back making edible music again, this time on an outdoor patio constructed in about half the parking lot, adjacent to the entrance to the restaurant.

On the menu, he’s referred to as “Executive Chef/Pizza Boy.” And that’s because in its new outdoor incarnation, Manhattan House has turned from a dazzling New American into a pizzeria with pies both classic and outré. There’s a new pizza oven in the kitchen, which for a chef like Torres is the equivalent of a teenaged boy with a new laptop, with lots of high-tech bells and whistles. He’s having fun with food. And so are his diners.

In case you haven’t been to Manhattan House, it sits some distance from the shore, at the busy intersection of Manhattan Beach and Sepulveda boulevards in Manhattan Beach. Unlike the many destinations down by the Pier, it’s not on a busy restaurant street its closest neighbor is a Wells Fargo bank, with a convenient parking lot. It’s long been a very happy restaurant, a great place to go with a bunch of affable eaters, for some properly new wave cocktails, good draft beers and tasty vino.

And it’s still just that. But thanks to its outdoor location, it’s also both dog friendly — and kid friendly, with a number of tables featuring both early in the evening. There’s a bar set up at one end of the parking lot, with bar seats and a proper crowd of elbow benders. And at the tables, though there’s more than pizza on the menu, there seems to be a pie on every table. These pies are crusty, not so much New York thin crust as Roman risen crust. With lots of stuff on top. This is a pie you may promise yourself you’ll take home — and then there’s nothing left. A good pizza is like that.

Maybe it’s my months of being hunkered down in a bunker, but the outdoor incarnation of Manhattan House strikes me as a very happy place. Lots of conversation between tables about dishes ordered, and friendly pups chewing on bully sticks. Lots of pre-teens discovering there’s more to pizza than the cardboard impersonations from Domino’s. There are an even dozen pre-assembled pies, along with half a dozen snappy add-ons to trick up your pizza — burrata, poached eggs and the spreadable spicy pork called ‘Nduja.

For those who want to keep their lives simple, there’s a proper pizza Margherita, the Original Pizza, topped ever-so-simply with tomato, basil, mozzarella and parmigiano. From there, the pies get a tad…quirky. (Though in these days of pizza-ish quirk, you’d have to top a pie with Twinkies and Pringles to achieve true strange!) There’s also the pizza called “The Mexican Lost in Hawaii,” made with pineapple, jalapeños, cilantro and sausage.

There’s “Dat Sweet and Spicy Thang. ” — a pie of Calabrian honey and four cheeses. There’s the wild mushroom pizza called “Funghi or Fun Guy?” (And yes, I’ll bet someone knocked off a bottle or two of Vino Nobile Montepulciano coming up with them monikers.) Oh, and if you want those eggs, there are six of them on the “Bongiorno.” Do take your Lipitor.

Outdoor dining at Manhattan House in Manhattan Beach is relaxed with lots of conversation. (Photo by Merrill Shindler)

The Original Pizza at Manhattan House is topped with tomato, basil, mozzarella and parmigiano. (Photo by Merrill Shindler)

Courtesy a new pizza oven at Manhattan House, the chefs turn out a variety of wonderful pies, including the Margherita. (Photo by Merrill Shindler)

And for those of us who need something a bit more than pizza, there’s a limited, but very tempting menu that’s also available under the Manhattan Beach stars. I do love the heirloom tomato salad, in part because tomatoes are our friends, but also because I worship the good burrata served here, along with the 25-year-old balsamic poured over, with high quality EVOO. There’s a grilled peach salad too, such a great summer dish. And, if you need the added comfort, a wood roasted Mary’s chicken, a grilled branzino filet, a fried chicken parmigiana, and a grilled 12-ounce prime ribeye. Four pastas too, including good ol’ spaghetti with eggplant and breadcrumbs.

Wash it down with a Cucumber Collins, or a Watermelon Margarita. Or maybe an Artifex Bog Trotter Irish Red Ale — for the name, if nothing else. Head west to the beach after, to walk it off if you want. And to admire the high-steppers, out for a night on the town. After our COVID-19 imprisonment, we’re not quite free at last. But we’re heading in that direction. And a Manhattan House pizza will show us the way.


Voir la vidéo: NYC ON A BUDGET: Restaurants u0026 Bars starting at $ (Octobre 2021).